Slider Histoires de  -  le paravent

Avec ses trois panneaux articulés, le paravent a réussi à s’imposer à travers les siècles comme un élément incontournable pour réinventer un espace tout en le décorant. Pratique et décoratif, le paravent est un classique que chacun devrait posséder dans son intérieur. Qui n’a jamais eu envie de déplacer un mur pour réinventer un espace en un clin d’œil ?

Les origines du paravent

C’est en Chine, au IIIe siècle avant notre ère, que l’on voit apparaître les premiers paravents. Très prisés par les nobles, ils étaient alors composés de lourds panneaux de bois massif, décorés de nacres et de pierres précieuses. Rarement déplacé, le paravent avait pour vocation d’isoler du froid avec élégance. Au VIIIe siècle, le paravent fait son entrée au Japon pour devenir un élément incontournable des intérieurs. Nommé byobu (littéralement « mur de vent »), le paravent se dote de charnières en métal et s’allège. Il devient alors cloison mobile que l’on pare de tissus, de peinture ou de calligraphie.

Un élément déco qui a le vent en poupe !

En plus d’isoler, le paravent permet de moduler ou dissimuler un espace tout en étant un élément de décoration à part entière. Sculpté, imprimé, ajouré, orné de miroirs ou de bougies, l’offre s’est aujourd’hui étoffée pour s’adapter à tous les goûts et à tous les intérieurs.

Le saviez-vous ? On raconte que les panneaux articulés en ligne brisée pouvaient également arrêter les esprits censés se mouvoir uniquement en ligne droite ! En mandarin, le terme utilisé pour désigner les paravents est d’ailleurs píngf?ng, qui signifie « adorable bouclier ».

Le conseil de la styliste :

Portrait - le conseil de la styliste

 

 

« Pensez à choisir votre paravent en fonction de votre déco intérieur et optez plutôt pour un modèle en bois neutre si vous pensez l’utiliser dans différentes pièces. »

 

 

 

Découvrez notre sélection de paravents sur notre site.