Direction les entrepôts de Saint-Martin-de-Crau, près de Marseille, où les meubles Maisons du Monde arrivent chaque jour pour être stockés. Des milliers de colis à réceptionner, mais aussi à contrôler : on vous laisse découvrir cette organisation minutieuse avec Max Parpillon, notre Responsable qualité meubles.

1/ Bonjour Max, peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton métier ?

Responsable qualité, c’est avant tout un métier de terrain, car c’est en analysant les meubles physiquement que l’on peut mieux satisfaire nos clients. Il s’agit aussi de former les contrôleurs de zone qui effectuent les réceptions et de suivre les remontées des clients afin d’identifier les problèmes récurrents et de leur apporter des solutions.

Je passe donc la plus grande partie de mon temps dans les entrepôts. Mais il m’arrive aussi de partir rencontrer nos fournisseurs. Cet automne, je me suis rendu en Chine afin de valider des préséries des nouveautés 2013. C’est très enrichissant : c’est un moment particulier où l’on essaye de transmettre nos attentes et nos valeurs aux fournisseurs. Enfin, je participe également à la conception des produits quand nous recevons les échantillons sélectionnés et validés par le service achats.

2/ Tu dois donc avoir de nombreux interlocuteurs…

En effet. Tout d’abord, bien sûr, les entrepôts. Autant en réception, lorsqu’il y a des doutes sur un produit, qu’en préparation de commande, pour savoir si telle ou telle particularité d’un meuble est un défaut ou une spécificité du bois ou de la finition.
Mais les responsables qualité sont aussi en relation avec le service achats, le service clients et avec nos fournisseurs, pour améliorer la conception ou la finition des meubles. Nous sommes aussi en contact permanent avec nos contrôleurs qualité basés à l’étranger, qui officient au quotidien chez nos fournisseurs.

3/ Combien de colis recevez-vous chaque jour ?

Cela peut varier d’un container ou d’un fournisseur à l’autre, et d’une semaine à l’autre, en fonction des arrivages. Nous gérons environ 15 000 colis par semaine dans l’ensemble des entrepôts. Mais certaines semaines, ce nombre peut doubler ! Il ne faut pas oublier en effet qu’il y a aussi toute l’activité déco à gérer. Nous avons aussi des pics d’activité lors de la sortie du catalogue, puisque nous proposons chaque année plusieurs centaines de nouveautés. Il faut alors s’assurer que la production est conforme aux échantillons validés précédemment.

4/ Que se passe-t-il si un produit arrive endommagé ?

Pour chaque container, nous faisons un contrôle par prélèvement de chaque référence réceptionnée. Il représente en général 20 % de la livraison. Mais si une malfaçon est détectée, nous pouvons contrôler jusqu’à 100 % de la commande.
En cas de défauts (coups, chocs, rayures…), le meuble est mis en réparation. Les entrepôts disposent d’un atelier de 6 000 m2 qui emploie une cinquantaine de personnes : manutentionnaires, ébénistes, peintres en cabine… Si c’est nécessaire, un meuble peut ainsi être entièrement reponcé puis repeint.

5/ Qu’aimes-tu le plus dans ton travail ?

Tout, et c’est bien ça le comble ! Je me suis passionné pour notre enseigne, mais pour prendre un point plus particulier, je dirais le fait que jamais rien n’est acquis ou fini. Nous essayons au maximum de montrer notre qualité afin de satisfaire nos clients. Depuis 2012, nous retravaillons par exemple tous nos produits au niveau de la conception, afin d’être au plus près des normes NF.

6/ Pour finir, quel est ton produit coup de cœur chez Maisons du Monde ?

Un seul produit coup de cœur ? Impossible ! À la maison, aucune pièce n’a échappé à Maisons du Monde, que ce soit en meuble ou en déco. Cela dit, j’ai toujours eu un faible pour la gamme Voyage…

Merci à Max de nous avoir donné un peu de son temps et de sa bonne humeur. Belle continuation sous le soleil marseillais et à bientôt !