Avant il y avait les portraits de familles, qui vous regardaient d’un oeil noir, depuis leurs cadres alignés dans le salon. Aujourd’hui, l’encadrement fantaisie fait le mur, lui donne de la personnalité, et le transforme en véritable oeuvre. On y encadre les membres de la famille, mais aussi les jolis clichés qu’on aime, des dessins, des oeuvres d’art. Pour créer chez vous un mur unique, il vous faut un chouïa de méthode et beaucoup de clous. On vous explique.

Première étape : trouver le mur adéquat. Blanc ou pas, mais plutôt uni, au risque d’obtenir un effet “chez mémé” si la tapisserie est à ramages. Ce mur peut se trouver dans un lieu de passage, un couloir ou un escalier par exemple. Ou si vous voulez le voir souvent, optez pour le salon, une chambre, ou au dessus d’un bureau. Comme on démarre un dessin sur une feuille blanche, lancez-vous sur un mur vierge.

N’ayez pas peur de charger le mur, c’est l’accumulation qui crée le style. Quelques règles de base régissent cependant la composition d’un mur de cadres. Géométrique, aligné ou nuageux, plusieurs configurations sont ainsi possibles. Les cadres peuvent ainsi s’intégrer dans un carré ou un rectangle. On essaie de respecter l’équilibre un grand, un moyen, plusieurs petits, de façon à occuper tout l’espace. On peut même, pourquoi pas, opter pour neuf cadres similaires, et de même taille, à disposer par trois.

Disposition des cadres dans un rectangle

Ou encore jouer la symétrie. Alignés, les cadres, s’inscrivent dans une ligne horizontale ou verticale (sur un pan de mur dans un escalier, par exemple). Enfin, la forme de nuage laisse le plus de liberté. Placés de façon un peu anarchique, les cadres forment une jolie accumulation.

Disposition des cadres en forme de nuage

Astuces, on peut y glisser un miroir, un cadre sans photo, ou rempli d’un joli papier, de tapisserie. Par ailleurs, rien n’empêche de les poser sur des étagères ou à même le sol, s’il s’agit de cadres grand format.

Choisir les cadres

Si mêler les tailles est souhaité, mélanger les styles peut se révéler plus hasardeux. Bien sûr, il ne s’agit pas de poser le même cadre, dans des dimensions et formes différentes, mais mieux vaut combiner par exemple des cadres de bois clair, avec des cadres blancs, par exemple. Ou des cadres à motifs. Ainsi, le cadre Mordore, le modèle Croco Chrome, et le Naila posés les uns à côté des autres, jouent à la fois sur les motifs et sur le matériau. On peut aussi associer le bois sombre du cadre Soraya, à l’écaille du Samya et à la rugosité de l’Edgar brun.

Mais il y a aussi l’option “tout fait”. Maisons du Monde propose ainsi des cadres déjà assemblés, véritables clins d’oeil aux murs de cadres. Il ne vous reste plus qu’à y glisser les photos. Le cadre multivue so chic est ainsi un joli pêle-mêle de styles, cadres dans le cadre. Le modèle Enzo rose sera à ravir dans une chambre de bébé. Quant à la cage à oiseaux, elle revisite le style avec grâce. Plus proches de l’esprit mur de cadres tel que nous venons de l’évoquer plus haut, les modèles Bridge blanc et Multico apportent chacun une interprétation, l’un blanc et chic, l’autre coloré et gai.

1. Cage oiseau pêle-mêle – 29,90€ / 2. Cadre multivues So Chic – 59,90€ / 3. Cadre Mordore Collectionneur – 14,90€ / 4. Cadre 3 vues Enzo rose – 16,90€ / 5. Cadre strié Soraya corne – 14,90€