Exit intérieurs aseptisés et ambiances « lounge » glaçantes. On a envie de se sentir bien chez soi, comme dans une maison de famille. On veut récupérer, détourner, mettre à l’honneur l’ancien sans faire de compromis sur le confort. En bref, on veut du shabby chic, et on ne savait même pas que notre désir avait un nom.

Années 80 : taille haute, salopette, total look jean, fluo… La mode est au plus mal, heureusement la déco prépare une mini révolution. Le magazine « The Word of Interiors » consacre un article aux meubles et objets à l’ancienne, et utilise pour la première fois le terme « shabby chic », littéralement « usé chic ». Rachel Ashwell, une anglaise vivant en Californie, a justement l’idée d’une boutique de déco dans cet univers. Elle ouvre la première à Santa Monica. Le succès est tel que sa renommée devient bientôt mondiale, et qu’elle arrive à la tête de sa propre chaîne de magasins « Shabby chic ».

Le « shabby chic » en trois mots.

Rétro : s’il n’y en avait qu’un ce serait celui-là. Choix des meubles, des couleurs comme des bibelots : tout doit sonner comme un hommage au temps qui passe. Les meubles affichent sans complexes leurs jolies rides, et les peintures ne cachent plus leurs cheveux blancs.

Lumineux : le « shabby chic » a beau mettre à l’honneur les intérieurs d’antan, rien n’évoque pourtant les salons sombres et le tic-tac angoissant des horloges de nos grands-parents. Car la tendance mise sur la luminosité, évitant au rétro de tomber dans l’écueil de l’ancien à l’odeur de cire et d’antimite. Les meubles sont vieillis, mais  version gris patiné. Le linge de maison valse sur la palette des blancs, crèmes, beiges et autre « coquilles d’œuf ».

Confortable : l’allure est souvent une question de confort, et en matière d’élégance le « shabby chic » n’est pas né la dernière pluie. Les canapés sont moelleux, le mobilier facile à vivre et les matières chaleureuses.

Le « shabby chic » en trois leçons.

Donnez le ton, grâce au choix des couleurs et des matières. Mention très bien pour les sets de table en dentelle naturelle, réunissant le naturel du beige et le raffinement d’une matière rétro par excellence. Des rideaux en lin écru habilleront parfaitement les fenêtres en été , et pourront être troqués à l’heure d’hiver pour un modèle en velours beige, véritable invitation au cocooning.

Prenez l’accent de votre choix. La tendance « Shabby chic » se décline selon les continents, à vous de voir la version qui vous va. Prenez l’accent anglais ou américain pour un style allant du « cottage » au joliment kitch avec un fauteuil « so british », l’imprimé fleuri et romantique d’un jeté de lit Camélia ou encore une toile gourmande Coffe Time idéale pour se régaler sans grossir avant l’été. Prenez l’accent nordique si votre préférence va aux couloirs froides comme le vert et le bleu, et succombez par exemple au charme d’un fauteuil bleu Casanova, mais gardez votre accent français et votre béret pour le même modèle version toile de jouy.

Enfin, amusez-vous à détourner. Car c’est là tout l’esprit du « shabby chic » : recycler, retaper, chiner, pour donner une nouvelle vie aux objets, mais aussi inventer, créer, pour les détourner de leur utilité première. Posez des coussins Camille sur une vieille malle pour l’utiliser en fauteuil d’appoint. Offrez une jolie promotion à votre table de jardin et vos chaises Mary en les faisant passer au salon, ou encore transformer le miroir Marcus en pêle-mêle, pour y accrocher vos plus jolis clichés en  noir et blanc !


1. Set de table Dentelle naturelle (lot de 6) – 29,40 € / 2. Toile Coffee Time – 25,00 € / 3. Miroir métal Marcus – 149,00 € / 4. Coussin Camélia – 17,90 € / 5. Fauteuil de salon lin bleu Casanova – 269,00 €